arrow_backBlog

Sortie de la version 4 de Pimcore

Accès anticipé à la nouvelle version de la suite logicielle open-source intégrée pour la gestion de référentiels produits (PIM), la gestion contenu (CMS), la gestion électronique des documents (DAM) et l'e-commerce est désormais ouvert à tous.

Nous sommes fiers d'annoncer que la nouvelle version de pimcore 4 est disponible en accès anticipé. Une des principales solutions PIM, CMS, DAM et e-commerce, ce progiciel open-source intégré fait souffler un vent nouveau avec plus de 40 améliorations et nouvelles fonctionnalités. Que vous soyez développeur, client ou partenaire, attendez-vous à une petite révolution, d'autant plus que l'expérience utilisateur backend a été intégralement repensée pour tirer parti de... Sencha ExtJS 6 ! Nous tenons à remercier chaleureusement la communauté pimcore, et à saluer l'enthousiasme de l'équipe de développement principale, dont la motivation, la créativité et le talent, notamment au cours des derniers mois, ont façonné la version la plus aboutie de pimcore.
 

Nouvelle expérience en matière d'administration

Une réussite de plus ! Au terme de plusieurs mois de travail, nous avons migré la totalité de l'interface d'administration de pimcore vers le tout nouveau framework Sencha ExtJS 6. La nouvelle interface en flat design est aussi élégante que rapide. Elle exécute la dernière version de ExtJS publiée en 2015. Pour rappel, il s'agit du framework JavaScript MVC/MVVM le plus complet pour le développement d'applications Web riches en fonctionnalités et multiplateformes, pour une utilisation sur tablette, smartphone ou ordinateur. Actuellement, la dernière version de pimcore disponible sur github est proposée par défaut avec l'interface d'administration classique sous ExtJS 3.4. Pour afficher la nouvelle interface, il suffit, une fois connecté à votre compte, d'ajouter un paramètre GET à la fin de l'URL de l'interface d'administration (http://demo.pimcore.org/admin?extjs6=1), ou de modifier la valeur par défaut dans les paramètres généraux. N'hésitez pas à explorer les nouvelles fonctionnalités, tout en gardant à l'esprit que nous continuons d'améliorer cette version. Remarque : les deux interfaces backend (ExtJS 6 et ExtJS 3.4) seront disponibles pour toutes les versions de pimcore 4. Néanmoins, cette version marque l'arrêt du développement de l'interface ExtJS 3.4. Toute fonctionnalité supplémentaire sera intégrée avec la nouvelle interface uniquement. Bien entendu, les demandes de contribution Github apportant des corrections de bug ou des améliorations sont bienvenues.
Pour en savoir plus sur le processus de migration, sur les leçons que nous en avons tirées ou sur les (rares) obstacles à surmonter lors de la migration d'une application de la taille de pimcore de ExtJS 3.4 vers ExtJS 6, guettez d'ici quelques semaines un article sur sencha.com, dans lequel les développeurs de pimcore reviendront en détail sur cette migration.
 

Fonctionnalités et améliorations

En plus de la refonte de l'interface, cette version apporte plus d'une quarantaine d'améliorations et de nouveautés, y compris la correction de bugs, petits et grands. C'est l'ensemble du système qui gagne ainsi en performances et en stabilité. Parmi les principales améliorations figure notamment la prise en charge des appareils tactiles : l'interface d'administration de pimcore est enfin entièrement compatible avec les tablettes, les ordinateurs portables hybrides et le nouvel iPad Pro !
 

Encore plus d'objets pour vos données grâce à Media-Saturn

Progiciel intégré open-source leader sur le marché des solutions PIM, CMS, DAM et e-commerce, pimcore joue un rôle clé dans la stratégie informatique et commerciale de nombreuses multinationales. Certaines de ces entreprises soutiennent activement le développement de pimcore, comme le groupe Media-Saturn, l'un des principaux distributeurs internationaux de produits électroniques grand public, dont le chiffre d'affaires net s'élève à 21 milliards d'euros. Grâce à leur contribution, pimcore dispose désormais d'un nouveau champ de données structurées. Nommé Classification Store, il permet de créer et de gérer comme par enchantement des modèles de classification des informations produit. Qui plus est, les données ne manquaient pas pour le tester. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la documentation.
 

Transition de la licence BSD vers la licence GPLv3

À compter de la version 4, pimcore est distribué sous licence open-source GPLv3, tout comme d'autres grands projets open-source, notamment Drupal et Wordpress. Il s'agit d'un choix tout naturel, car la licence GPL garantit que les innovations offertes par le biais de logiciels libres demeurent accessibles à tous dans l'intérêt général. Nous nous rangeons donc au côté de Drupal, Typo3, Wordpress, ezPublish et de milliers d'autres projets open-source utilisés par les entreprises et autres organisations sous licence GPL. Pour plus d'informations sur la gestion des licences de pimcore 4, merci de consulter la FAQ de pimcore 4 relative aux licences. Un grand merci à Drupal et au Software Freedom Law Center de nous avoir fourni cette FAQ.
 

Prévisions relatives aux prochaines versions

Particulièrement complexe, la refonte de l'interface d'administration a demandé énormément de travail et de temps. Nous avons dû écrire plusieurs dizaines de milliers de lignes de code pour offrir une interface moderne, et même à la pointe de la technologie. La transition vers ExtJS 6 marque donc le début d'une nouvelle ère pour pimcore, étant donné les nombreuses possibilités offertes par la nouvelle interface et les nouveaux outils de reporting en termes de gestion. Croyez-moi : ce qui se prépare en interne est tout bonnement extraordinaire ;-)
 

Participer à l'accès anticipé à pimcore 4

Comptez parmi les premiers utilisateurs de pimcore 4 et découvrez sa nouvelle interface d'administration. Il vous suffit de mettre à jour votre installation de pimcore à l'aide de la build 3546, de la mise à jour quotidienne ou du fichier d'installation complète. Notez bien qu'il s'agit d'une version beta.


Traduction de l'article publié le 23 septembre 2015